C'est avec plaisir que j'ai retrouvé, aujourd'hui ma chérie et ma maison!thCAV3BKDM Je commençais à trouver le temps long...
Merci à toutes celles et ceux qui ont pensé très fort à nous pendant ces quelques jours, les bonnes ondes sont bien arrivées!
Pour tout avouer la journée d'hier a été particulièrement stressante. L'hopital devait me contacter entre 10h et 12h pour me donner l'horaire du transfert de l'après midi... 12h toujours rien, tous les scénarios me passaient par la tête (le transfert n'aurait lieu que le lundi, aucun embryon ne s'était développé... l'angoisse!) je les ai donc appelé pour m'entendre dire "ah! on croyait vous avoir appelée, vous pouvez être là dans une heure?". Moi, je dis, heureusement que l'hôtel était tout prêt.
Je previens donc ma chérie et je me mets en route, sauf que le samedi, les accés à l'UZB sont totalement différents du reste de la semaine,laby je me suis donc joyeusement perdue, j'ai paniquée... heureusement une gentille dame m'a conduit là où je voulais aller!
Je me mets en tenue, super sexy! et me voici partie vers la salle de transfert... La biologiste passe, me dit qu'un embryon de super qualité va être implanté et les autres (je ne sais même plus combien!) vont être congelés. Tout va pour le mieux...
Passons maintenant au transfert en lui même. Le gynéco a "bataillé" (c'est tout à fait le mot qui convient!) avec mon utérus pendant un bon quart d'heure avant de m'annoncer "bon ben j'y arrive pas, on arrête!", un vent de panique souffle sur moi!!! Heureusement la très sympa infirmière (Paola pour les intimes!) me rassure en me disant qu'on va me donner une bouteille d'eau et que je dois boire un maximum. Après avoir ingurgité 1,5 litres en un temps record, tout s'est bien passé, le médecin a eu raison de mon utérus monté à l'envers!! Moralité: toujours avoir la vessie pleine avant un transfert!
J'ai pu voir l'installation de Champion sur l'écran de l'échographe... séquence émotion!
Maintenant, il ne nous reste plus qu'à croiser tout ce qu'on peut, à allumer des cierges, à implorer les dieux de la fécondité, de la natalité...
Mais une chose est sûre, nous nous en souviendrons de ces quelques jours pas comme les autres et surtout plein de péripéties en tous genres!!