16 septembre 2012

Grandir - Sophie Fontanel...

 Un livre sur une fille et le grand âge de sa mère. Bouleversant d'émotion, de subtilité et aussi d'humour.Quand l'auteur parle de grandir, elle parle d'elle-même. Sa mère est très âgée et dépendante d'elle. Il arrive que cette mère  soit absente et parfois, au contraire, ses paroles et sa présence sont justes, drôles et imprévisibles. Et durant toute cette période ultime,  l'amour qu'elle a donné à sa fille lui est rendu comme on voudrait  qu'il le soit toujours. Avec des phrases très simples comme : « Elle a fait... [Lire la suite]
Posté par poppie à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juillet 2012

Louis, pas à pas...

« Votre fils Louis est pris en charge parce que votre mari est une vedette. Il s’appelle Francis Perrin. Mais nous, on n’est pas connus, tout le monde s’en fout de notre gamin autiste ! » Nous avons entendu cette phrase trop souvent. Aujourd’hui, par notre engagement, nous voulons porter la voix des parents brisés, comme nous-mêmes l’avons été. En 2004, notre vie bascule au moment où un « grand ponte » spécialisé dans l’autisme prononce cette phrase indélébile : « Faites le deuil de votre enfant ! » S’ensuit une année d’épreuves... [Lire la suite]
Posté par poppie à 20:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 juin 2012

L'étrange voyage de Monsieur Daldry - Marc Lévy-

 Alice mène une existence tranquille, entre son travail, qui la passionne, et sa bande d’amis, tous artistes à leurs heures. Pourtant, la veille de Noël, sa vie va être bouleversée. Au cours d’une virée à la fête foraine de Brighton, une voyante lui prédit un mystérieux avenir. Alice n’a jamais cru à la voyance, mais elle n’arrive pas à chasser ces paroles de son esprit, et ses nuits se peuplent de cauchemars qui semblent aussi réels qu’incompréhensibles. Son voisin de palier, Monsieur Daldry, célibataire endurci, gentleman... [Lire la suite]
Posté par poppie à 23:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2012

Un polar venu du froid...

« La princesse des glaces » plante son décor à Fjällbacka, charmant village de bord de mer. L'héroïne, Erica Falck, est trentenaire et biographe. Elle retrouve le cadavre d'Alexandra Wijkner, une amie d'enfance qu'elle admirait et dont elle n'avait pas compris le départ précipité. Cette découverte va la pousser à mener l'enquête sur la mort de son ancienne camarade de classe et donc à rencontrer l'inspecteur en charge de l'enquête, Patrik Hedström...Les personnages sont attachants, les analyses psychologiques bien retranscrites... [Lire la suite]
Posté par poppie à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 avril 2012

La terre des mensonges...

Après la mort de leur mère, trois frères que tout sépare se retrouvent dans la ferme familiale. Tor, l'aîné, se consacre à l'élevage de porcs, Margido dirige une entreprise de pompes funèbres et Erlend est décorateur de vitrines à Copenhague. Les retrouvailles s'annoncent mouvementées : la tension atteint son paroxysme lorsque la question de l'héritage amène le père de famille à révéler un terrible secret Comment réunir un croque-mort, un éleveur de cochons célibataire et un décorateur homosexuel ? Et bien voilà, c'est chose... [Lire la suite]
Posté par poppie à 17:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 janvier 2012

Deux petits pas sur le sable mouillé... une belle leçon de vie.

Ce livre est un bouleversant témoignage,une leçon de vie et d'amour qui ne laissera personne indifférent. A recommander aux personnes qui se plaignent pour des petits riens!.L'auteure a l'impression que sa vie s'écroule quand elle découvre que sa petite fille de 2 ans est porteuse d'une maladie orpheline qui détruit progressivement son système nerveux.  De chapitre en chapitre elle nous fait découvrir comment elle a affronté et transformé cette épreuve en un merveilleux cri d'amour et qu'il faut savoir "ajouter de la vie aux... [Lire la suite]
Posté par poppie à 09:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 décembre 2011

Rien ne s'oppose à la nuit - Delphine de Vigan

« La douleur de Lucile, ma mère, a fait partie de notre enfance et plus tard de notre vie d´adulte, la douleur de Lucile sans doute nous constitue, ma soeur et moi, mais toute tentative d´explication est vouée à l´échec. L´écriture n´y peut rien, tout au plus me permet-elle de poser les questions et d´interroger la mémoire. La famille de Lucile, la nôtre par conséquent, a suscité tout au long de son histoire de nombreux hypothèses et commentaires. Les gens que j´ai croisés au cours de mes recherches parlent de fascination ; je l´ai... [Lire la suite]
Posté par poppie à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 août 2011

Mes seuls Dieux...

Dans ce recueil de huit nouvelles, Anjana Appachana, auteure indienne qui vit en Arizona, dresse un tableau sans complaisance de la société indienne, des troubles relations mères-filles, de la condition de la femme en Inde, des multiples liens invisibles qui entravent même les plus indépendantes. Les hommes sont gentiment écornés au passage : indolents, religieux absorbés par leurs incessantes pujas, égoïstes, profiteurs, roublards…Huit nouvelles, écrites avec huit narrateurs différents qui se déroulent principalement entre Delhi et... [Lire la suite]
Posté par poppie à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juillet 2011

En compagnie de Marc Levy...

Pour voyager, et m'accompagner dans mon périple bruxellois, il me fallait une "valeur sûre", un auteur qui ne nécessite pas un esprit "top concentré". Je me suis donc plongée dans deux titres de Marc Levy que je n'avais pas encore trouvés le temps de lire (j'avoue ne pas être non plus une inconditionnelle qui se jette sur le dernier titre sorti!)...Le voleur d'ombreEt si l'adulte que vous êtes devenu rencontrait l'enfant que vous étiez ? Enfant, il vole les ombres de ceux qu'il croise... et chacune de ces ombres lui... [Lire la suite]
Posté par poppie à 22:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 juin 2011

J'attends - Capucine Ruat...

  «L'année passée les grands-mères sont parties, les parents sont devenus orphelins. Ils n'en sont pas inconsolables. Ils sont inconsolables de n'être jamais nés. Il y a beaucoup d'enfants qui ne naissent jamais, et des adultes qu'on n'a pas mis au monde. La mort a fermé les yeux des disparus et ouvert ceux des survivants, tous deux sont à présent parfaitement lucides.J'aimerais l'être moins. J'aimerais te consoler de naître dans cette famille-là. J'aimerais l'inventer un monde qui n'existe pas. J'aimerais être moins seule avec... [Lire la suite]
Posté par poppie à 06:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]